Épipaléolithique / Mésolithique
Introduction - Frise chronologique générale

La période comprise entre 12500 et 9600 avant notre ère voit la fin des derniers groupes de chasseurs-cueilleurs du Tardiglaciaire nommés groupes épipaléolithiques. Une première oscillation climatique tempérée, l'interstade de Bölling/Alleröd (-12500 à -11000), suivie d'un brusque refroidissement, le Dryas récent (-11000 à -9600) constituent le cadre climatique.

On assiste au développement du genévrier, puis des forêts de bouleaux et de pins et enfin au retour des herbacées steppiques.

Le Mésolithique, caractérisé par l'expansion de groupes de chasseurs à l'arc, débute par un brusque réchauffement qui introduit l'interglaciaire de l'Holocène. Le Mésolithique ancien de -9600 à -8030 voit, avec le Préboréal, le retour de forêts de pins. Le Mésolithique moyen de -8030 à -6900 est la grande époque du noisetier boréal. Les phases récente et finale de -6900 à -5500 s'accompagnent de la mise en place de la chênaie mixte.

Frédéric Séara