Fôret de pieux de chêne mise au jour en 1994. Les pieux, longs de 1,5 à 2 m, ont une section moyenne de 30 cm. Leur densité est d'une quinzaine au m². Ils ne sont pas battus, entrés en force, dans le sol, mais simplement fichés au fond d'une tranchée et maintenus en place par un coulis d'argile très compact. Ils supportaient le podium du temple.
© LAT