Hôtel de Cabre

Le déplacement de l'hôtel de Cabre en 1954. Ces photos permettent de voir comment l'édifice pivote sur lui-même. © Revue Marseille n° 24, 1954
Le déplacement de l'hôtel de Cabre en 1954. Ces photos permettent de voir comment l'édifice pivote sur lui-même. © Revue Marseille n° 24, 1954

Description

Situé à l’angle de la rue de la Bonneterie et de la Grand-Rue (2e arrondissement), l’hôtel de Cabre, encore appelé maison de l’Échevin de Cabre, est la plus vieille maison de Marseille. Il a été classé monument historique en 1941.

Un témoignage de l’art gothique persistant
L’édifice est construit dans un style gothique qui rappelle celui de la fin du XVe siècle. Il possède notamment des fenêtres à meneaux moulurés, auxquelles ont été ajoutés des éléments de style Renaissance, comme le pinacle de la niche angulaire.

L’inscription « 1535 » que porte le bâtiment ne fait pas référence à la date de sa construction mais à l’année où l’un de ses propriétaires, Louis de Cabre, est devenu consul, c’est-à-dire un notable influent de la ville. Les deux effigies présentes sur la façade du premier étage seraient des représentations de lui-même et de son épouse.

D’un point de vue de l’histoire de l’art, l’hôtel de Cabre semble donc révélateur de la persistance à Marseille de l’art gothique. « La Provence est lente à accueillir les nouvelles modes d’art et les formes des styles à leur déclin y persistent plus longtemps qu’ailleurs », explique l’historien Raoul Busquet.

Toujours debout mais tourné de 90 degrés !
En 1943, l’hôtel de Cabre, comme quelques autres édifices historiques, échappe miraculeusement à la démolition systématique du quartier par les troupes du génie allemand – à l’issue d’une rafle, organisée par la police française.

En 1954, lors de la reconstruction du quartier, les aménageurs font pivoter le bâtiment d’un quart de tour au moyen de vérins et de chariots montés sur rails, pour le rentrer dans l’alignement de la Grand-Rue. Conséquence : l’inscription « rue Bonneterie », située sur l’une de ses façades, se trouve actuellement… sur la Grand-Rue.